Le chenillard

Ce montage s’adresse aux débutants ou à ceux qui cherchent un montagez pouvant servir dans divers domaines comme le modelisme (signalisation) ou pour des effets de lumières.

chenillard 1
Schéma de principe

Nous voyons donc sur ce schema trois blocs différents:

  • un timer basé sur un 555. (la fréquence des impuslions de sorties sont réglables par P1). Vous pouvez trouver des précisions sur le timer à la rubrique module ici
  • un bloc compteur basé sur un CD 4017. Ce circuit présente successivement un état haut à ses sorties à chaque fois que l’on applique un état haut sur son entrée clock (broche 14). On l’appelle aussi compteur décimal. Ainsi à chaque signal apporté par le timer, la sortie haute de déplacera.
  • Enfin on remarque une rangé de 10 leds qui constituent le bargraph. C’est elles qui traduiront l’état des sorties du compteur décimal.

Pour tester ce montage, il est possible de le réaliser sur une plaque d’essais. Une fois que le montage est testé, on peux le réaliser sur une carte d’essai ce qui est recommandé pour un électronicien amateur les liaisons (dessinées en fils de couleurs) sont à réaliser au moyens de straps ou de soudures entre les points. lorsque deux liaisons se croisent ne pas les relier sauf si il y a un point à l’intersection

chenillard en pratique

Nomenclature :

  • bargraph 10 leds
  • R1 : résistance 2.2 Kohms
  • R2 : résistance 2.2 Kohms
  • P1 : potentiomètre 1 Mohm
  • C1 : capacité de 330 nFarards
  • C2 : capacité de 10 nfarads
  • U1 : NE555
  • U2 : CD 4017

A noter que ce montage peut servir à d’autres choses si on modifie la valeur des composants : sablier (en modifiant la valeur de C1 ou de R1 et R2), feu tricolore (en déplacant le reset du 4017 sur la broche 7), etc..

Bricotronique

Le bricolage aussi bien pour les professionnels que pour les bricoleurs du dimanche, c’est ici. Vous y trouverez de nombreux conseils et astuces pour aménager votre maison. N’hésitez pas à nous contacter ici.

— VERIRL —