Chaudière à gaz : bon ou mauvais choix ?

Pour réaliser des économies sur votre facture de chauffage ou parce que votre chaudière actuelle n’est plus performante, vous avez décidé de procéder à un remplacement. Mais, de nombreuses contraintes font que vous peinez à choisir l’appareil idéal. Vous vous demandez par exemple si une chaudière à gaz est un bon ou un mauvais choix. Ne vous affolez plus, car vous retrouverez à travers cet article la réponse à tous vos questionnements.

Généralité sur la chaudière à gaz

Pour votre chauffage central, si vous optez pour une solution à gaz, vous serez confronté au choix entre :

  • une chaudière gaz à condensation,
  • ou une chaudière gaz à basse température,
  • et l’option de pose murale ou au sol.

Dans tous les cas, le combustible reste le gaz. Il peut s’agir du gaz naturel ou du propane. Le gaz naturel est moins cher, mais pour en bénéficier, vous devez être relié au réseau de distribution de la ville. En plus de réchauffer votre intérieur, la chaudière à gaz peut servir à produire de l’eau chaude sanitaire.

Chaudière gaz basse température vs chaudière gaz à condensation

  • A priori, la chaudière gaz basse température fonctionne à de basses températures (environ 40 °) comme son nom l’indique. En pratique, elle coûte moins cher et permet de réaliser une économie d’environ 20 % relativement à la chaudière classique. Pour un rendement de 90 %, elle présente cependant un taux inférieur à celui d’une chaudière gaz à condensation.
  • La chaudière gaz à condensation fonctionne quant à elle à des températures élevées (environ 90 %). Elle offre un rendement très intéressant (plus de 105 %). Lorsqu’on la compare à la chaudière traditionnelle, on se rend compte qu’elle est davantage économique. En pratique, elle est moins gourmande en gaz et elle permet de réaliser une économie de 30 % comparativement à la chaudière traditionnelle. Si la comparaison doit se faire par rapport à la chaudière gaz basse température, le gain réalisé est de 10 %.

Chaudière gaz au sol et chaudière gaz mural

Pour le type de pose, vous avez le choix entre le mur et le sol. La solution murale présente une petite taille de sorte à être installable dans toutes les pièces de la maison. Elle convient en effet aux petits logements. Avec une durée de vie située entre 15 et 20 ans, elle fournit une puissance variant entre 25 et 60 W.

La solution du sol offre une meilleure puissance (140 W) et une meilleure durée de vie (20-25 ans). Cependant, elle nécessite une place plus ou moins grande et est de ce fait convenable pour de grandes maisons. Avec ce type de source d’énergie, le raccordement avec une pompe à chaleur ou encore un chauffe-eau solaire est beaucoup plus facile.

La chaudière à gaz et le crédit d’impôt

Sous certaines conditions, la chaudière à gaz notamment celle à condensation est éligible au crédit d’impôt. Concrètement, le crédit d’impôt CITE propose un abattement de 30 % à notifier sur la déclaration. Toutefois, il ne peut excéder 8000 euros par personne ou 16 000 euros par couple. Voilà une stratégie mise en place pour inciter au choix des solutions de chauffage à haut rendement.

Avec toutes ces caractéristiques, la chaudière à gaz est bel et bien un bon choix pour votre maison. Toutefois, vous devez faire attention pour choisir le type qui correspond le mieux à votre situation.

Bricotronique

Le bricolage aussi bien pour les professionnels que pour les bricoleurs du dimanche, c’est ici. Vous y trouverez de nombreux conseils et astuces pour aménager votre maison. N’hésitez pas à nous contacter ici.

— VERIRL —