Comment poser du parquet ?

Pour savoir comment poser du parquet, l’une des premières choses à retenir est qu’il existe plusieurs modes de pose. Le mode à employer varie avec l’usage à faire des lieux, le type de parquet à poser ainsi qu’avec la nature et l’état général du support destiné à recevoir le revêtement de sol.

En ce qui concerne les conditions de pose, elles nécessitent une hygrométrie comprise entre 40% et 60%, une humidité inférieure à 16% lorsque le support est en bois et à 2,5% dans le cas d’un support en béton. Quant à la température, elle ne doit pas être inférieure à 15 degrés lors de la pose.

A lire également : Comment faire des économies avec du matériel de bricolage pas cher ?

Ces conditions prises en compte, il existe des préalables à effectuer avant d’aborder la pose de parquet proprement dite. Découvrez ici quels sont ces préalables et comment poser du parquet en veillant à l’ensemble des étapes nécessaires.

Les préalables

L’état du support

De manière générale, la première étape pour déterminer comment poser du parquet consiste à veiller à la propreté, à la sécheresse et à la planéité du support sur lequel l’on désire poser le parquet.

A lire en complément : Comment respecter les normes de sécurité pour une installation électrique réussie ?

D’autres caractéristiques du support dépendent du type de revêtement de sol à employer :

  • Il est possible de poser du parquet flottant sur presque tous les supports : ancienne moquette ou ancien parquet en bois dans le cadre de travaux de rénovation, carrelage ou encore béton. Dans ce dernier cas, l’usage d’une sous-couche est recommandé. Il est alors nécessaire de poser la sous couche à des fins de planéité, d’isolation et de préservation ;
  • Lorsque l’on cherche à poser du parquet stratifié, le support doit être propre, sec et lissé afin d’éviter tout dénivellement de plus de 2 millimètres. La pose n’est pas recommandée sur de la moquette et ne convient ni pour une salle de bain ni pour une cuisine ;
  • Dans le cas d’un parquet massif, il faut déterminer si l’on désire effectuer une pose flottante ou sur lambourdes. Au rez-de-chaussée, les lambourdes se fixeront à même le sol mais nécessiteront des solives pour une pose à l’étage ;
  • La pose de parquet PVC peut s’effectuer sur la plupart des sols durs, à condition qu’ils soient lisses et denses. Les éventuelles fissures doivent faire l’objet d’un traitement préalable.

Il est recommandé de laisser les lames de parquet pendant 24 à 48 heures dans la pièce où elles doivent être posées afin qu’elles s’adaptent à l’hygrométrie de la pièce. Cela permet d’éviter les déformations d’après pose.

Il faut également prévoir des quantités de parquet légèrement supérieures à la taille de la pièce à couvrir.

Les outils nécessaires

L’outillage nécessaire varie aussi selon la technique de pose retenue et le type de parquet à poser. De manière générale, il est nécessaire de disposer des outils suivants :

  • Plan de travail avec maillet ;
  • Scie sauteuse ;
  • Niveau à bulles, équerre et fausse équerre ;
  • Règle, mètre et crayon à papier fin ;
  • Cale de frappe ;
  • Tire-lame ;
  • Cales de dilatation ;
  • Scie sauteuse ;
  • Guillotine ;
  • Sous-couche d’isolation acoustique ;
  • Film pare vapeur ;
  • Rouleau d’adhésif ;
  • Scie égoïne ;
  • Plinthes ;
  • Cutter ;
  • Copieur de profil.

Comment poser du parquet

Comment poser du parquet flottant

La pose de parquet flottant s’effectue en 4 grandes étapes :

  • La pose du film polyane et de la sous-couche ;
  • Le contrôle de l’équerrage et la détermination du sens de pose du plancher flottant ;
  • La pose des premières lames ;
  • La découpe des formes au niveau des obstacles lorsque cela est nécessaire.

La pose prend fin avec les finitions qui consistent en la pose de plinthes et de barres de seuil.

Comment poser du parquet stratifié

Pour ce type de revêtement de sol, il faut s’assurer de poser la première lame dans un angle de la pièce tout en veillant à ce que la languette soit du côté du mur.

La deuxième lame est à clipser avec le bout de la première suivant un angle de 25 à 30 degrés.

Il faut alors continuer ainsi tout en plaçant les cales de dilatation et en frappant au maillet toutes les 2 rangées de lames. La dernière rangée nécessite de couper les lames conformément à l’espace restant.

Comment poser du parquet massif

Les lames doivent être posées perpendiculairement aux lambourdes avec un espacement d’environ 8 millimètres avec le mur et toujours clouées de biais aux lambourdes avec un maillet en caoutchouc. La dernière rangée de lames nécessitera l’usage d’un tire-lame.

Après la pose, il convient de poncer le parquet avant de procéder à la pose de plaintes pour obtenir un bel intérieur.

Comment poser du parquet PVC

En effectuant la pose de la gauche vers la droite, il convient de poser la première lame avec la grande longueur vers soi. En posant la deuxième lame, il faut veiller à ne pas en plier le coin. Un espace d’environ 8 millimètres doit par ailleurs être respecté tout le long du mur.

Pour démarrer le deuxième rang, une légère inclinaison de la lame à poser facilite son glissement dans la lame du rang précédant. Une précaution utile lorsque vous posez du parquet PVC consiste à veiller à l’équerrage de ces deux rangées qui serviront de guides pour l’ensemble des autres.

Maintenant que vous savez comment poser du parquet, cliquez ici pour découvrir d’intéressantes idées d’aménagement d’intérieur.

Bricotronique

Le bricolage aussi bien pour les professionnels que pour les bricoleurs du dimanche, c’est ici. Vous y trouverez de nombreux conseils et astuces pour aménager votre maison. N’hésitez pas à nous contacter ici.

— VERIRL —