Prime énergie gouvernement : fonctionnement

La prime énergie est une prime qui permet de payer les dépenses qui rentrent en ligne de compte pour le remplacement du chauffage. Cette prime aide également aux travaux d’isolation.

On est en mesure d’en profiter encore jusqu’au 31 décembre 2021. Il est toutefois obligatoire que l’installation du chauffage ou la rénovation elle-même soit effectuée par un professionnel RGE. La bonne nouvelle, c’est que c’est une prime cumulable sous certaines conditions, avec d’autres aides. De quelle façon fonctionne une prime énergie ?

A voir aussi : Zoom sur le radiateur sèche-serviette et ses atouts

La prime énergie gouvernement, qu’est-ce que c’est ?

La prime énergie est un dispositif qui permet de financer les dépenses permettant de remplacer son chauffage ou de réaliser des travaux d’isolation. Cette prime est versée par les signataires des chartes coup de pouce chauffage, ainsi que les signataires des chartes coup de pouce isolation. Autrement dit, ce sont certains vendeurs d’énergie qui subventionnent cette prime.

Par ailleurs, c’est une prime que l’on peut demander jusqu’au 31 décembre 2021. Toutefois, comme la majorité des primes d’aide à la rénovation énergétique, la prime énergie est soumise à certaines conditions. En savoir plus que le site Hellio.

A lire également : A quoi servent les compteurs d’énergie thermique et comment sont-ils relevés ?

Les conditions selon lesquelles la prime énergie est attribuée

Contrairement à ce que vous pourriez penser, tous les ménages peuvent bénéficier de la prime énergie. Toutefois, le montant de cette prime est déterminé à partir d’un calcul qui tient compte des ressources dont dispose chacun des occupants du logement. De ce fait, on remarque que plus les ressources des occupants d’un logement sont faibles, plus le montant de la prime énergie auquel ils ont droit est élevé.

Ici, les revenus qui sont retenus pour effectuer les calculs sont généralement les revenus de formes fiscales. On tient compte des références de l’année n-2 de ces revenus. En d’autres termes, on considère les revenus de l’année 2018 pour les demandes qui sont effectuées durant l’année 2020.

Le montant de la prime énergie peut également varier selon qu’on soit en Île-de-France ou dans une autre région du pays.

Les démarches à effectuer pour bénéficier de la prime énergie

Pour bénéficier de la prime énergie, il est important d’adopter une démarche bien précise. La première étape va consister à sélectionner une entreprise qui est signataire de la charte coup de pouce énergie ou de la charte coup de pouce isolation. Vous pourrez obtenir la liste de ces entreprises en vous rendant sur le site internet du ministère qui se charge du dispositif.

Après cette première étape, la seconde va consister à l’acceptation de l’offre que vous propose l’entreprise signataire de la charte que vous aurez choisie. À défaut, il faudra choisir l’offre de son partenaire. Cette offre est généralement personnalisée parce qu’elle correspond aux travaux qu’on devra effectuer chez vous.

Ainsi, après que vous ayez accepté l’offre, vous devrez signer le devis que vous proposera le professionnel reconnu RGE. Enfin, quand les travaux seront terminés, vous pourrez maintenant envoyer la facture totale des travaux à l’entreprise signataire d’une des chartes ou à son partenaire. N’oubliez pas ! L’installation des équipements ou la réalisation des travaux de rénovation doit être effectuée par un professionnel RGE.

Bricotronique

Le bricolage aussi bien pour les professionnels que pour les bricoleurs du dimanche, c’est ici. Vous y trouverez de nombreux conseils et astuces pour aménager votre maison. N’hésitez pas à nous contacter ici.

— VERIRL —