Réaliser par soi-même une extension de sa maison en bois

Vous désirez ajouter à votre intérieur un espace de vie ? Vous pourrez opter dans ce cas pour une extension. Et si dans un tel cas, l’intervention d’un expert est courante, il est possible que vous vous en chargiez vous-même en suivant ces quelques étapes.

Les démarches pour réaliser soi-même son extension

Lorsque vous désirez réaliser vous-même votre extension, il est capital que vous réalisiez vous-même certaines démarches. Au nombre de ces démarches, il y a le plan local d’urbanisme que vous devrez chercher à connaître. Il s’agit ici de vous informer d’abord auprès de votre mairie pour connaître le plan d’urbanisme local qui est appliqué. Ensuite, vous ferez valider tout ceci par l’architecte local des bâtiments de France qui est un spécialiste dédié aux habitants d’une zone protégée ou classée. Cette validation consiste à réaliser une bonne analyse du projet, afin de voir s’il est viable et sans danger pour le voisinage.

A lire également : Qu'est ce qu'un plaque acoustique ?

Après cela, vous pourrez procéder à une demande de permis de construire. C’est une requête qui doit être accompagnée de nombreux documents à l’appui. Quand vous aurez terminé tout cela, il faudra recourir à un architecte, et ce, au cas où la surface complète de votre projet serait supérieure à 150 m².

Les étapes pour construire son extension soi-même

Une fois que vous avez réalisé les démarches qui sont liées à l’extension, il faudra que vous entamiez la construction proprement dite. À cet effet, vous devrez déterminer au préalable le matériau à utiliser. Tout devra donc être identifié : le parpaing, le verre, le bois…

A voir aussi : L’importance du joint à lèvres

Après cela, vous pourrez suivre certaines étapes clé pour construire votre extension. La première étape consiste à délimiter votre surface en partant du plan établi au préalable. Vous devrez engager les travaux nécessaires, afin de rendre ce plan effectif. Grâce à la précision d’une scie sur table, vous pourrez faire de belles découpes.

Après cela, réalisez les fondations en choisissant le ciment qui servira à remplir le parpaing pour votre structure. De même, il faudra dresser des murs pour faire votre extension. À cet effet, vous devrez procéder au raccordement de l’eau, ainsi qu’à celui de l’électricité. Ajoutez la toiture, puis implantez les ouvertures des fenêtres, ainsi que celles des portes. Vous achèverez la construction avec les prises électriques, les douilles et les interrupteurs.

Le Bardage

On peut dire sans doute que le bardage est la partie qui se trouve la plus agréable dans la construction d’une extension d’ossature bois. Lorsqu’on arrive au bardage, c’est de la fin de la construction qu’on approche généralement. Une fois qu’on a acquis le principe de pose, le bardage est une étape qui se veut assez facile de réalisation. Lorsque le bardage est bien fait, la maison prend de la valeur. Et cela reste un acquis pour celui qui veut revendre ou en faire de gros bénéfices par la location. Les finitions sont également très importantes. Vous devrez vous assurer de bien les réaliser, et surtout de les personnaliser.

Bricotronique

Le bricolage aussi bien pour les professionnels que pour les bricoleurs du dimanche, c’est ici. Vous y trouverez de nombreux conseils et astuces pour aménager votre maison. N’hésitez pas à nous contacter ici.

— VERIRL —