Caméra d’inspection : comment bien choisir ?

Il faut  disposer d’appareils spécialisés pour faire des diagnostics bien précis dans la réalisation de vos travaux. L’expert doit  bien vérifier les conduits et même les zones restreintes pour les travaux de plomberie.Pour ce faire, vous devez avoir une caméra d’inspection. Vous saurez comment faire le choix dans les lignes à suivre .

Les types de caméras d’inspection existants

A lire en complément : Perceuse-visseuse : quelle marque choisir ?

La caméra d’inspection est un outil de bricolage très efficace pour une bonne vision dans les endroits les plus restreints d’un chantier. Elle sert à inspecter et détecter des failles au niveau des canalisations ou encore des espaces enfermés.

Différentes caméras d’inspection sont disponibles sur le marché. Dans ces gammes disponibles, il y a :

A voir aussi : Les machines à projeter, robustes et efficaces

  • les endoscopes industriels,
  • les caméras d’inspections verticales et
  • les caméras d’inspection de canalisations.

Avec Prokam, le spécialiste de la caméra d’inspection, vous découvrirez ces différentes caméras qui peuvent être livré à domicile.

Critères pour bien choisir sa caméra d’inspection

Il est important de tenir compte de certains critères pour faire le choix de la caméra qui vous conviendra.

Connaître le diamètre à inspecter

La caméra d’inspection à choisir dépend fortement du diamètre à surveiller.La puissance d’éclairage et le passage de coude  permette de le déterminer. La notice de la caméra précise les seuils maximums et minimums. Les informations référencées sur le passage de coude concernent le diamètre minimum. Outre ces informations, il sera utile de prendre en compte, la longueur de la tête de caméra.

Le choix du bon jonc

Le jonc dépend du diamètre nécessaire. Le jonc permet en effet de pousser la caméra dans la canalisation. Pour des diamètres compris par exemple entre 40 et 150 mm, il faudra des joncs de 4.8 à 5.5 mm d’épaisseur. Ainsi, vous aurez la souplesse nécessaire pour pousser la caméra avec la liberté de passer des coudes.

Une tête de caméra à la hauteur du travail à faire

Pour avoir une meilleure qualité en ce qui concerne l’image transmise, il faut opter pour une tête de caméra qui a réellement une puissance d’éclairage adéquate. Elle doit également disposer d’une définition de l’image capteur CMOS. Il faut donc privilégier la qualité des Leds. C’est le gage d’une bonne puissance d’éclairage.Cependant, la puissance d’éclairage est adaptée pour les diamètres à travailler. Par exemple, pour des réseaux de 200 à 400 mm, il faut une puissance d’éclairage de 340 à 360 Lumens.

Faire usage des guides de centrages

Avec les guides de centrages, vous avez une vision bien globale de la canalisation. Par ailleurs, ils protègent la tête de caméra contre d’éventuels frottements.

Choisir pour les meilleures options

La caméra d’inspection doit posséder certaines fonctions très importantes pour être optimale. Elle doit être munie d’un compteur métrique. Ce dernier vous permet de visualiser en temps réel sur votre écran, la surface inspectée. Aussi la caméra doit disposer d’une batterie d’au moins 3 à 4 heures d’autonomie. De même, la caméra d’inspection doit pouvoir vous permettre d’enregistrer des photos et vidéos sur votre clé USB ou une carte mémoire. Cela vous permettra de faire de bon rapport.

Bricotronique

Le bricolage aussi bien pour les professionnels que pour les bricoleurs du dimanche, c’est ici. Vous y trouverez de nombreux conseils et astuces pour aménager votre maison. N’hésitez pas à nous contacter ici.

— VERIRL —