Panne de chaudière ? Voici la marche à suivre

La chaudière est un accessoire qui permet de maintenir votre espace à un bon niveau de confort thermique. Outre le chauffage, cet appareil peut produire de la vapeur. Elle est composée d’un corps de chauffe avec un circuit d’eau qui produit de la chaleur par le biais de plusieurs de divers combustibles : gaz, bois et fioul. Mis à part leur classification par combustibles, il y a les chaudières au sol et les chaudières individuelles considérées ainsi en raison de leur niveau de puissance et les chaudières à condensation. Comme tout appareil, la chaudière peut tomber en panne. En cas de panne de chaudière, il importe de savoir identifier la panne pour envisager de faire la réparation.

A découvrir également : A quoi servent les compteurs d’énergie thermique et comment sont-ils relevés ?

Panne de chaudière : identifier la panne

Pour identifier la panne, vous devez faire des vérifications préalables et rester attentif à tout signe alarmant pouvant indiquer le type de la panne.

Vérifications à faire préalablement

Dès que votre chaudière tombe en panne, votre premier réflexe doit être de faire des vérifications par vous-même. Vous devez examiner les branchements électriques, la pression d’eau et l’alimentation.

A découvrir également : Le chauffage solaire : combien ça coûte ?

  • Les branchements électriques

Le fait que votre chaudière ne démarre pas peut être dû à un défaut de branchement. Pour être sûr que tout est en ordre, jetez un coup d’œil sur le tableau. Si les voyants sont allumés, c’est que le problème est ailleurs. Mais s’ils ne s’allument pas, vérifiez que tout est bien branché et surtout que le fusible est bien en place.

  • La pression d’eau

Pour une chaudière qui fonctionne normalement, la pression d’eau se situe dans l’intervalle de 1 à 1,5 bar mesurable sur le manomètre de pression. Si vous remarquez que la pression est faible, ajoutez un peu d’eau dans la chaudière. Au cas où la pression est trop forte, il faut purger les radiateurs pour permettre l’évacuation de l’air.

  • L’alimentation

Sans une bonne alimentation en combustible, votre chaudière ne peut fonctionner. Contrôlez donc le robinet d’arrivée de gaz ou de fioul qui se trouve à proximité du compteur. S’il est fermé, veuillez bien l’ouvrir pour jouir des performances de votre chaudière.

En dehors de ces vérifications, vous devez rester attentif à certains signes alarmants pour pouvoir déceler la panne sur votre chaudière.

Quelques signes alarmants à connaître.

  • La chaudière s’arrête soudainement et par intermittence, le problème se situe au niveau des brûleurs ou d’un capteur.
  • La chaudière chauffe mal, le problème peut se situer à trois niveaux : une mauvaise combustion, une mauvaise évacuation des combustibles et un problème d’échange d’air.
  • Si la chaudière est atteinte par la corrosion c’est que l’eau que vous utilisez est à changer, elle est de mauvaise qualité.
  • Si un bruit anormal provient des radiateurs, il peut s’agir d’un problème lié à l’air de chauffage, ou à un défaut de pression.
  • Une surchauffe de la chaudière indique une panne des thermomètres ou capteurs.
  • Une fuite est le signe d’une mauvaise qualité de l’étanchéité du clapet d’allumage, du condensateur ou d’un joint.
  • Une chaudière allumée qui ne chauffe pas d’eau ni ne produit de la chaleur doit avoir une sonde de température défaillante.
  • Une chaudière qui chauffe mais l’eau est froide, doit avoir une sonde sanitaire hors service.

Panne de chaudière: que faire ensuite ?

Félicitations, vous avez réussi à identifier la panne de chaudière. Vous pouvez maintenant contacter un professionnel pour avoir un devis estimatif du coût de la réparation. Il est en effet préférable de vous fier à un professionnel.

Restez-en donc là et ne tentez pas de faire du bricolage pour réparer la panne par vous-même. Le bricolage ne s’applique pas aux chaudières. Ce sont des appareils qui sont alimentés par des combustibles pouvant se révéler dangereux quand on ne sait pas s’en approcher. Que ce soit pour le dépannage d’une chaudière à gaz, une chaudière basse température ou à condensation, il faut faire recours au service d’un spécialiste en la matière : le chauffagiste.

Bricotronique

Le bricolage aussi bien pour les professionnels que pour les bricoleurs du dimanche, c’est ici. Vous y trouverez de nombreux conseils et astuces pour aménager votre maison. N’hésitez pas à nous contacter ici.

— VERIRL —